Arroser son jardin : pour être écologique, optez pour de l’eau de récupération

Il existe diverses manières d’arroser son jardin en utilisant une eau autre que l’eau potable. Afin d’arroser ses plantes de manière écologique, il est possible de réutiliser les eaux usées de son logement ou de recueillir l’eau de pluie. En effet, vous pouvez récupérer plus de 600 litres d’eau par an, ce qui vous permettra de réaliser des économies.

Economisez de l’eau en récupérant vos eaux usées

Il est tout à fait possible d’arroser vos plantes avec l’eau que vous avez déjà utilisée pour une autre activité dans votre logement. Cependant, il existe deux types d’eaux usées : l’eau chargée et l’eau grise. Qu’est-ce que de l’eau chargée ? Elle correspond à l’eau qui est évacuée des toilettes de votre habitation et qui contient des matières solides, comme les matières fécales. Cette eau-là ne peut pas être utilisée pour arroser votre jardin et son traitement nécessite une installation particulière, telle qu’une pompe de relevage.

L’eau grise, quant à elle, provient des douches, des lavabos ou des appareils électroménagers de votre habitation. Vous pouvez très bien réutiliser une partie de cette eau pour arroser vos plantes, sans craindre de dommages. Afin de récupérer l’eau grise, l’installation de déviateurs vers un système d’irrigation est une solution. Ce système permet de récupérer, par exemple, l’eau de votre bain et de l’acheminer directement jusqu’à vos plantations.

arroser jardin

L’eau contenant des savons et des détergents ménagers ne causera pas de mal à vos plantes, car celles-ci les tolèrent bien. En revanche, une eau contenant des désinfectants, du sel pour le lave-vaisselle ou encore des nettoyants forts, sera nocive pour votre jardin. Ce type de produits est à éviter, même dans votre logement, afin de limiter son impact sur la planète.

L’eau de pluie : un véritable allié pour votre jardin

Récupérer l’eau de pluie est un très bon moyen de réaliser des économies, en l’utilisant, aussi bien, pour son jardin, que pour ses besoins quotidiens. En effet, il est estimé que pour 1 m2 de toiture, il est possible de récupérer 600 litres d’eau de pluie par an. Pour le jardinage, 17 litres d’eau par m² sont nécessaires afin d’entretenir son jardin.
L’eau de pluie est bénéfique pour vos plantes, car, contrairement à l’eau potable, celle-ci contient une quantité inférieure en calcaire. En plus, récupérer l’eau de pluie vous permettra de faire des économies non négligeables. Effectivement, il est estimé que pour une surface cultivée de 200 m², une économie de 200 € par an est réalisable. En plus d’être bon pour la planète, réutiliser l’eau est bénéfique pour son porte-monnaie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.